JOSÉANE BRUNELLE & TRISTAN TONDINO


Co-writer Credits for Adaptation of Dialogue 

 English Version follows:


Crainte ettremblement  (2012)


(court  métrage expérimental, 9 minutes 15 secondes) (experimental short, 9 minutes 15 seconds)

Ce court métrage illustre le délire onirique d’un soldat canadien français fictionnel qui vit ses derniers moments sur le champ de bataille lors de la Première Guerre mondiale… une métaphore explorant les sacrifices que l’être humain impose à la jeunesse pour le bon plaisir d’une oligarchie cupide.

Synopsis :

Première Guerre mondiale. Un soldat canadien français sillonne la campagne ravagée. Hanté par les troublantes images d’un monde que les conflits armés ont pilonné, il erre dans une tranchée abandonnée où il découvre quelques tristes vestiges de combattants probablement décédés, dont une boîte à musique. Des notes cristallines résonnent alors qu’il actionne le mécanisme de la boîte, éveillant ses souvenirs d’un bonheur passé. Il évoque les doux airs de piano que lui jouait sa fiancée au Québec. Reprenant connaissance sur le champ de bataille, le soldat replongé dans les horreurs de la guerre s’éteint toutefois sereinement, bercé par une mélodie emblématique de jours meilleurs.

Fear and Trembling (2012)

This short film illustrates the confusing last moments in the mind of a fictional French Canadian soldier on the battlefield during World War 1… a metaphor exploring the sacrifices we impose on our offspring to satisfy the demands of a greedy oligarchy.


Synopsis :

During World War 1, a French Canadian soldier flees, racing through the devastated countryside. Blurring images of his world ravaged by the armed conflicts he has witnessed, he wanders in an abandoned trench where he finds the sad vestiges of soldiers who have lost their lives
. As he winds a music box, the gentle notes remind him of his fiancée’s piano playing back home.  Thrust back into consciousness on the battlefield, surrounded by the horrors of war, the soldier dies, comforted by a sweet melody symbolic of better days.



English version follows:


Le portable de l'enfer/Une nuit d’enfer  (2013)


Court  métrage expérimental, 6 minutes 66 secondes

Logline de la série:

Un portable possédé par un esprit maléfique ruine la vie de ses propriétaires.

Synopsis:

Un homme d’affaires multitâche obsédé par son cellulaire  perd la vie alors qu’il est au volant de sa voiture de luxe.


Cell from Hell/One Helluva Night (2013)


Experimental short, 6 minutes 66 seconds

Series Logline:

A possessed cell phone destroys the lives of its owners.

Synopsis:

An obnoxious middle aged business man meets The Reaper as he is multitasking on his cell phone while driving his luxury car.